Anecdotes

Envoyer Imprimer PDF
  • La personne qui gardait la tente de l’hôtel à la plage PK25 (Point Kilométrique 25) était vraiment superbe. On est arrivé, il m’a donné sa « Gadra » habit traditionnel en toute simplicité……
    Alors je lui ai donné mes chaussures. Il m’a appris quelques mots en arabe, et le plus international est : « Koulchi Bikher » qui veut dire tout va bien….
    La traversée de la lagune était superbe, avec de bonnes vagues au milieu, le top pour envoyer des loopings.

Julien TABOULET dit Wesh Wesh
-Windsurfer Pro-

  • C’est la première fois de ma vie que je rencontre des gens aussi gentils, accueillants, chaleureux. Les marocains ont le cœur sur la main, ils m’ont laissé une impression que je n’avais jamais eu jusqu’à présent. Alors merci, merci beaucoup pour le formidable accueil.

Colin SIFFERLEN de Nouvelle Calédonie
-Windsurfer Pro-

  • Une des images de Dakhla qui me restera est celle du bar de l’hôtel à la tombée de la nuit. On y surplombe une ville où tout reste à faire et où on se prend à rêver à un futur radieux. Et avant que la civilisation et les villages de touriste ne viennent envahir la ville, on se sent privilégié d’avoir pu goûter aux charmes du désert et profité d’un paysage encore vierge, qualité de plus en plus rare….Alors on repart rassasiés de sensations, d’odeurs, de goûts, de souvenirs et de rencontres, avec dans nos valises quelques heures d’images pour que la renommée de Dakhla ne soit pas seulement véhiculée par du bouche à oreille mais par un film.

Sara PLOQUIN-DONZENAC
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

  • Je ne m’étais jamais senti aussi proche de la nature…. Dakhla et ses plages de sables cristallins où on croise des flamands roses magnifiques est pour moi une découverte qui restera gravée dans ma mémoire toute ma vie. L’ambiance y est reposante et les gens sont tellement sympa…J’attends avec impatience l’ouverture d’un centre de Kite et de wind surf pour y aller avec mes amis avant de prendre un apéro au bar panoramique de l’hôtel pour y rencontrer Younes qui y met une ambiance très parisienne…

James HASNAOUI dit Yaya
Project Manager
Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.